Formation commune

Des nouvelles pratiques de dialogue social

motion design formations communes

L’article 33 de la loi du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels affiche une belle ambition : rassembler salariés et employeurs ou leurs représentants, au sein d’une même formation afin d’améliorer les pratiques du dialogue social dans les entreprises. Le décret n° 2017-714 du 2 mai 2017 précise les modalités de mise en œuvre de ces formations communes.

présentation formations communes

Former ensemble pour mieux coopérer

Les observateurs font souvent le constat de la faiblesse de la culture du dialogue social en France, source d’inefficacité et de gaspillages. A contrario, un dialogue social de qualité, respectueux des acteurs, est mieux à même de favoriser le bien-être au travail et de stimuler l’économie.

Les acteurs du dialogue social disposent déjà de moyens pour se former et monter en compétences. Les centres de formation des organisations syndicales et professionnelles, les instituts du travail, différents organismes de formation, les universités, certaines associations, développent leurs offres de formations.

En complément de ces offres, les formations communes apportent leur singularité : former ensemble sur un même lieu les deux parties prenantes du dialogue social.

Des modalités innovantes et agiles

En proposant un format de rencontre ouvert qui permet aux acteurs du dialogue social de se retrouver, de confronter et d’approfondir leurs visions sur des enjeux forts (ex : numérique, égalité professionnelle, lutte contre les discriminations) les formations communes font évoluer les représentations, travaillent à dépasser les postures et favorisent la recherche d’intérêts communs.

Témoignages et retour d'expérience

La formation commune suivie par Osez Groupe, entreprise du secteur des services à la personne

Pour faire avancer la société, faire progresser le dialogue

Les formations communes au dialogue social entendent traiter à la fois les objets de ce dialogue et la relation entre les parties. En ce sens, les formations communes au dialogue social constituent un outil singulier mis à la disposition des acteurs pour favoriser l’émergence d’une culture partagée du dialogue social, afin de renforcer la confiance et la (re)connaissance entre partenaires.

Réunir toutes les parties prenantes au sein d'une même formation

Les formations communes s’adressent à l’ensemble des acteurs d’un dialogue ou d’une négociation sociale, à chacun des niveaux : interprofessionnel, branche, groupe, territorial, entreprise. Tous acteurs, tous concernés !  Les formations communes s’adressent aux représentants des salariés et des employeurs, qu’ils soient ou non investis par une organisation syndicale ou professionnelle. Elles peuvent également être suivies par des salariés et des employeurs non titulaires d’un mandat représentatif.

Témoignages et retour d'expérience
La formation commune suivie par Linévia, entreprise du transport de voyageurs

Les principes pédagogiques des formations communes

  • Neutralité, équidistance et empathie : les formateurs « animateurs » créent les conditions de la confiance mutuelle : entrer en relation avec l’ensemble des participants et susciter une mise à distance de la dimension affective pour se consacrer à l’objet. Si l’équidistance  demeure une priorité pour l’animateur, c’est aux yeux des stagiaires qu’elle se révèle.
  • La neutralité renvoie au contenu, à l’absence de parti pris, mais également à l’équidistance nécessaire dans l’animation. L’empathie, au sens de la compréhension profonde de ce que l’autre exprime (par ses mots, mais aussi par ses attitudes) et ressent sans qu’il y ait adhésion.
  • Pédagogie centrée sur la relation entre les acteurs : elle vise à permettre la compréhension que la qualité de la relation a des répercussions sur le processus et les résultats. Tout intervenant porte son attention sur les interactions entre les parties, afin d’amener les parties à cerner les règles tacites de leur relation et à communiquer pour pouvoir le cas échéant agir dessus.
  • Pour permettre un travail sur la relation, les stagiaires sont mis en interaction les uns avec les autres tout au long de la formation, en évitant au maximum des modalités pédagogiques de type transmissif et descendant.

Les modalités et outils pédagogiques

  • Un dispositif agile : les organismes de formation référencés pour délivrer les formations communes ont toute liberté d’adapter les modalités de délivrance des formations dans l’intérêt de la pédagogie, de la qualité de la relation entre participants et de la réponse à la demande exprimée par les participants de la formation.
  • Des modalités interactives : pour permettre un travail sur la relation, les stagiaires sont mis en interaction les uns avec les autres. Cette mise en mouvement pour une formation vivante s’effectue à travers des  exercices, des études de cas, des jeux interactifs, des modalités didactiques ou expérientielles, voire des visites d’entreprise, ainsi que des retours d’expériences.
Témoignages et retour d'expérience
La formation commune suivie par Korian, cliniques et ephad.
  • Des outils collaboratifs : le "faire ensemble" permet aux acteurs de travailler ensemble, de prendre des décisions à plusieurs, de co-définir des règles et de résoudre ensemble des problèmes, de manière à ce que l’apprentissage se réalise prioritairement par l’expérience et par l’échange.

Dans cette dynamique, la plus-value de l’animateur repose sur sa capacité à rétroagir avec les stagiaires dans une logique de pédagogie centrée sur l’apprenant.

Dans cet objectif, l’équipe Format Dialogue a conçu et développé une vingtaine d’outils et de jeux pédagogiques mis à la disposition des organismes de formation qui souhaitent délivrer les formations communes au dialogue social.

atelier Paris formation commune
outils formation commune
Format Nomade atelier Paris formation commune
atelier Marcy formation commune
atelier Marcy formation commune