Quel dialogue social en temps de crise ? Chroniques de l'AFDT

08.02.2021

L'association française de droit du travail et de la sécurité sociale, l'AFDT, a vocation a réunir celles et ceux qui s'intéressent et construisent le droit du travail et de la sécurité sociale : avocats, magistrats, universitaires, DRH, membres de l'administration du travail, organisations syndicales et patronales, économistes, sociologues, psychologues du travail...

Sur son site internet, https://www.afdt-asso.fr, vous y trouverez notamment, dans la rubrique "Quel dialogue social en temps de crise ?", les chroniques rédigées sur le sujet, de personnalités aux profils et aux avis variés, telles que : Pierre Ramain, Yves Struillou, Jean-Denis Combrexelle, François Asselin, Laurent Berger, Cyril Chabanier, François Hommeril, Laurent Munerot, Philippe Martinez, Paul-Henri Antonmattéi, Emmanuelle Barbara, Gilles Bélier, Laurent Milet, Sophie Robin-Olivier, Yasmine Tarasewicz.

 

Voici un extrait de la chronique d'Hervé Lanouzière, directeur de l'INTEFP (https://www.afdt-asso.fr/dialogue-14) :

 

Quel dialogue social en temps de crise ?

 

« Dans le cadre de l’actuelle crise sanitaire, lors du premier confinement, l’urgence appelait des décisions, notamment celles qui permettraient de concilier la protection sanitaire des travailleurs avec la poursuite d’activités indispensables telles que le ramassage des ordures, la vente de denrée alimentaires, le soin des personnes. Dans l’urgence, la décision s’accommode mal de la concertation mais, une fois passé l’effet de sidération, elle génère un sentiment d’arbitraire et ne tarde pas à être contestée, au nom de son inapplicabilité sur le terrain.La concertation des organisations professionnelles avec les organisations syndicales de salariés s’est alors rapidement imposée comme une modalité normale de production des nouveaux guides sanitaires. Faute de prendre la forme d’accords dûment signés, support peu propice au regard de la nature et du contenu de ces guides, on a vu la généralisation de guides « co-siglés » par les organisations syndicales et professionnelles. »

 

Retour à la liste