Retour d’expérience médiatisé d’une formation commune dans une PME de l’Isère

03.11.2020

Quels sont les bénéfices d’une formation commune au dialogue social ? Quels en sont les ressorts ?


Osez Groupe, PME iséroise spécialisée dans l’insertion par l’activité économique (environ 200 ETP), son dirigeant et les représentantes du personnel, se sont prêtés à l’exercice à l’occasion de leur projet de création d’UES et de mise en place d’un CSE de groupe.

Une conférence de presse a été organisée le 15 octobre 2020 dans les locaux de l'association en présence notamment des participants de la formation, du directeur général adjoint de la Direccte Auvergne-Rhône-Alpes et du représentant régional de l'opco qui a contribué à financer la formation-action.

Retrouvez les articles rédigés à cette occasion dans la partie Media de ce site.

Nicolas Schvob, directeur général, et Caroline Dabout, secrétaire du CSE d'Osez Groupe.

 

C’est fin décembre 2019 que le dirigeant et les représentantes du personnel ont choisi de participer à une formation commune, afin de questionner leur fonctionnement interne. L’enjeu était de trouver le moyen d’installer les conditions favorables à des échanges collectifs de qualité, en amont de ces évolutions à venir. Neuf mois après, nous vous avons proposé, au cours de la conférence de presse de ce 15 octobre, d’assister au bilan à froid de cette formation et de ses bénéfices y compris pendant la période de crise.  

 

Quel contexte d’entreprise et quel objectif pour cette formation commune ?

Début 2020, s’est donc clôturé la formation-action réunissant dirigeants et élues du personnel d’Osez Groupe. L’entreprise réunit quatre associations d’insertion par l’activité économique, emploie plus de 200 salariés, répartis sur sept sites et représentés par trois CSE. Sa particularité est la disparité des métiers et des conventions collectives à appliquer en interne. 

Par l’utilisation de méthodes pédagogiques interactives, collaboratives et centrées sur la relation, la formation commune suivie a contribué à interroger les acteurs sur leur représentation des relations sociales dans leur entreprise et  leur apprendre de nouveaux modes de « travailler ensemble ».   

Les participants en sont sortis, non seulement avec un plan d’action concret, mais aussi renforcés dans l'idée qu'il est nécessaire de coopérer et de mieux communiquer, pour le bon fonctionnement de l’entreprise

Cette formation-action, financée en grande partie par l’ex-opca Agefos-PME, s’est déroulée en deux journées en dehors des locaux professionnels, à Marcy l’Etoile, au siège de l’INTEFP, institut en charge de la promotion des formations communes (voir encadré ci-après).

 

_________________________________________________________________

 

Les formations communes au dialogue social... ?

Par l’utilisation de méthodes pédagogiques interactives, collaboratives et centrées sur la relation, ce format de rencontre propose aux acteurs du dialogue social de confronter et de faire évoluer leurs visions sur des enjeux forts (ex : accords télétravail, APLD, APC, projet important, égalité professionnelle, etc.), de dépasser les postures et d’apprendre à mieux travailler ensemble vers un objectif commun. 

Le concept de formation commune entre des représentants des employeurs et des représentants des salariés est récent et encore peu répandu en France. Inscrit dans le code du travail avec la loi du 8 août 2016, il se met en place dans des entreprises qui souhaitent améliorer leurs relations sociales.

_________________________________________________________________

 

 

Cinq étapes et un plan d’action construit paritairement

 

déroulement formation commune

1. Après une phase d’écoute et d’échanges en amont, dans les locaux de l’entreprise… 

2. La première journée de formation a permis aux stagiaires de comprendre les enjeux et l’efficacité d’une décision collective, puis de parvenir à établir un diagnostic « dialogue social » partagé de leur propre entreprise.

3. Après une rencontre intersession de consolidation et d’ajustement du programme…

4. La deuxième journée de formation a permis d’identifier collectivement les leviers et les bonnes pratiques de négociation. Puis les participants, au travers d’un exercice prototype créé par l’équipe Format Dialogue de l’INTEFP, ont réussi à construire ensemble leur plan d’action.

5. Une troisième rencontre individuelle a servi à questionner à nouveau le travail réalisé et à conforter la feuille de route.

Ces temps communs de réflexion ont démontré leur efficacité par la concrétisation d’une démarche partagée d’amélioration des relations sociales dans l’entreprise.

 

MH Lazar et P Fagot


Marc-Henri Lazar
(à gauche sur la photo), directeur régional adjoint de la Direccte Auvergne-Rhône-Alpes et responsable du pôle Politique du travail est venu appuyer la démarche de l’entreprise et le dispositif mis en place par l’INTEFP pour déployer les formations communes au dialogue social auprès des entreprises et des instances paritaires (CPRI, ODDS, SST).  

Philippe Fagot (à droite sur la photo), représentant régional de l’Opco EP, qui inclut l’ex-opca Agefos-PME ayant financé en grande partie la formation employeur-salariés d’Osez Groupe, est venu témoigner de l’importance, pour les acteurs de l’entreprise de se former d’une part à leur rôle de mandaté, d’autre part aux pratiques innovantes de dialogue social. Des pratiques et méthodes que l’équipe Format Dialogue à l’INTEFP contribue à diffuser dans le cadre de sa mission de service public.  

 

A lire aussi, avec les témoignages de participants :

Formation commune d’une PME en Isère. La Direccte Auvergne-Rhône-Alpes rappelle son soutien au dispositif Format Dialogue.

 

Retour à la liste