Auvergne- Rhône-Alpes : formation commune entre dirigeants et élus du personnel de deux PME

05.02.2020

Début 2020, l’équipe Format Dialogue de l’INTEFP, en charge du déploiement des formations communes, a clôturé une formation-action réunissant dirigeants et élus du personnel de deux PME du Rhône et de l’Isère. Les participants sont sortis renforcés dans l'idée qu'il est nécessaire de travailler et de mieux communiquer ensemble.

 

Cette formation-action, financée par l’Agefos-PME, consistait en deux journées de formation commune sur le site de l’INTEFP, entrecoupées de trois demi-journées d’accompagnement de chaque entreprise.

La première société, concession automobile de près de 120 salariés dispersés sur plusieurs sites, souhaitait que le CSE existant se saisisse de la totalité de ses missions et pas seulement de la gestion des œuvres sociales.
L’objectif de la formation a été de trouver ensemble des solutions à des problèmes de communication et de légitimité des acteurs au sein du CSE.

La deuxième entreprise, groupement de quatre associations d’insertion par l’activité économique employant également une centaine de salariés, était confrontée à la disparité des métiers et des conventions collectives à appliquer en interne, dans un contexte de changement de statut en unité économique et sociale (UES) et de création d’un CSE de groupe.
L’objectif de la formation commune a été de trouver le moyen d’installer des conditions favorables à des échanges collectifs de qualité.

Face à deux profils d’entreprises si différents, le défi, pour les chargés de mission de Format Dialogue, a été de construire une formation-action qui réponde aux attentes de tous. 

 

Un plan d’action construit paritairement

Après une phase d’écoute et d’échanges en amont, dans les locaux de chacun, la première journée de formation a permis aux stagiaires de comprendre les enjeux et l’efficacité d’une décision collective, puis de parvenir à établir un diagnostic « dialogue social » partagé de leur propre entreprise.

Une rencontre intersession a contribué à consolider cette première étape et à ajuster le programme de la suivante, prévue deux semaines plus tard. L’équipe de Format Dialogue a ainsi créé un exercice prototype faisant appel à la manipulation d’objets, représentant les étapes du plan d’action.

Au cours de la deuxième session, après avoir identifié les leviers et bonnes pratiques de négociation, la mise en œuvre de l’exercice a permis aux participants d’acquérir la méthode de négociation, puis de réussir à construire conjointement leur plan d’action. Une troisième rencontre individuelle, post-formation, a servi à conforter les engagements pris et la feuille de route.

Ce temps commun de réflexion a démontré son efficacité par la concrétisation d’une démarche partagée d’amélioration des relations sociales dans l’entreprise.

 

Témoignages des participants

 

"Se concentrer et se concerter ensemble a permis de tout mettre sur la table et d’avancer sur le projet de création d’UES (unité économique et sociale). Les questions posées et la réflexion menée ont permis de prendre du recul sur notre situation. A la fin de la formation, le projet d’UES s’est éclairci pour nous, il a été désacralisé, il a ouvert le dialogue entre la direction et nous, les représentants du personnel. La formation s’est concrétisée par la création, tous ensemble, d’un rétroplanning qui est devenu notre Bible : Le document à suivre désormais !"

Caroline Dabout, membre du CSE d'Osez Groupe

 

 

"Souvent, la direction a la volonté d'aller vers une décision plus collective, plus transversale à la société. Cet accompagnement permet "d'aller vers" et de la rendre possible, malgré l'appréhension des salariés. La formation commune nous permet une prise de conscience de la dynamique collective. Elle peut s'appliquer sur des organisations complexes tout autant que sur des petites entreprises.
Le format court de deux jours est adapté car nous avons à la fois le temps de mûrir et de garder en tête nos réflexions, d'une session à l'autre. Le résultat de cette formation a été la construction d'une feuille de route, avec des étapes intermédiaires pour l'année à venir." 

Nicolas Schvob, directeur général d'Osez Groupe

 

« Nous avons suivi cette formation commune au dialogue social dans un état d’esprit hyper positif. L’objectif principal était de rendre les échanges apaisés et constructifs et de développer la prise de conscience de chacun de l’intérêt de bien communiquer entre nous.Le contexte était très favorable, puisqu’il n’y avait pas de conflit latent et que les échanges se sont faits entre interlocuteurs matures, qui n’ont pas peur de poser des questions.L’idée de cette formation était également de créer une cohésion d’équipe. Nous avons en effet dans le Groupe Fahy, cinq sites distants dont un qui réunit 60 personnes : d’où l’importance de la communication et des réunions pour assurer un fonctionnement fluide. Nous avons abordé le dialogue social par le biais de la communication, par la manière de verbaliser les choses et non pas par le rapport de force. »

Rolland Bertannier, directeur général du Groupe FAHY Automobiles

Retour à la liste